Une équipe japonaise, menée par le Dr Yotaro Takaku, nous propose de s’intéresser à la bonne technique d’utilisation des inhalateurs. En effet, leur rôle est central dans la prise en charge de l’asthme mais malgré les progrès techniques, l’inhalateur demeure parmi les médicaments les plus difficiles à bien utiliser.

La difficulté d’utilisation de l’inhalateur en chiffres

L’étude menée chez 135 patients asthmatiques cherche à évaluer le temps nécessaire à la bonne transmission des instructions pour une bonne utilisation des différentes types d’inhalateurs.

  • L’évaluation de la situation au début de l’étude montre que 59 % des patients font au moins une erreur d’utilisation lors des premières prises qui suivent la formation initiale.
  • Après 3 sessions de formation consécutives par le pharmacien, lui même spécifiquement formé sur les différentes techniques, 90% ont alors une utilisation correcte.

Ces chiffres encourageants chez l’adulte montrent l’importance de la bonne transmission de la technique spécifique à chaque type de dispositif.

Thierry-Basset

L’auteur de l’article

Pharmacien biologiste et à l’initiative du projet Ludocare, Thierry est un ancien responsable de laboratoire. Il met au service de la start-up ses connaissances et son expérience en tant que responsable médical. 

Thierry contribue au développement de la partie médicale des robots Joe et Léo, les compagnons des enfants asthmatiques et atteints de mucoviscidose. Les deux solutions seront commercialisées dès la rentrée 2019.